Podologue pour enfant Pommeuse

Les troubles de la statiques :

Ils sont fréquents chez les enfants mais seuls ceux entraînant une gêne fonctionnelle nécessiteront un appareillage (chutes fréquentes, marche les pieds en dedans, fatigabilités à la marche, marche sur la pointe des pieds, les genoux se touchent (genu Valgum)), déformations importantes des chaussures).

La correction des troubles doit être envisagée lorsqu'ils sont importants, et lorsque la marche est bien élaborée (vers 4-5 ans).

Les ostéochondroses :

Elles sont de localisations multiples au niveau du pied, et fréquentes.

Elles se manifestent par l'apparition de phénomènes douloureux en regard de l'ostéochondrose, (maladie de Sever, apophysite de M5, maladie de Frieberg, de Renander, maladie de Koler Mouchet, Osgood Schlatter).

L'orthèse plantaire aura pour but de soulager la zone douloureuse.

Les inégalités de longueur des membres inférieurs

Les affections générales :

Il peut s'agir d'affections rhumatologiques rentrant dans le cadre des arthrites chroniques juvéniles, où d'affections neurologiques comme la Spina-bifida, infirmités motrices cérébrales.

Les enfants ne sont pas des adultes en miniature. De ce fait, l'examen podologique se doit d'être spécifique et tenir compte des critères propres aux enfants : croissance, psychomotricité, chaussures, sports, ...

Entre 9 mois et 24 mois, le pied grandit rapidement (+2,5 cm). Ensuite, jusqu'à l'âge de 5 ans, il grandit d'environ de 1 cm par an. Le chaussage est particulièrement important et il faut rapidement prendre en compte le risque de déformations inhérent au port de chaussures inadaptées. Quelques conseils pour bien chausser votre enfant.

Les enfants de 12 à 36 mois

Le port de chaussures dites « premiers pas » est conseillé. A cet âge, le pied de l'enfant est physiologiquement plutôt rond et plat. Les chaussures doivent bien maintenir le pied avec une tige suffisamment haute. Un galbe de 1 cm est préconisé.

Les contreforts doivent être asymétriques, respectant l'anatomie du pied et assurant un bon maintien, notamment de l'arrière pied et de la cheville.

Les chaussures ne doivent être trop lourdes avec une semelle souple, réalisée avec des matériaux de qualité.

Le bout de la chaussure doit permettre le mouvement des orteils et la mobilité dans tous les sens.

Les enfants de 3 à 5-6 ans (pointure allant du 23 au 27)

Le pied s'affine et la cambrure se forme.

Préférez toujours les chaussures hautes. La tige doit être haute et relativement rigide. Celle-ci doit se placer en dessous ou au-dessus de la cheville, mais en aucun cas sur la cheville pour ne pas créer un point de conflit. Elle doit également couvrir le coup de pied. Respectez toujours des contreforts asymétriques.

La morphologie du pied étant différente chez chaque enfant, les voûtes ou soutiens plantaires disposés arbitrairement dans les chaussures vont gêner la croissance naturelle des muscles et des ligaments.

Il est préférable d'utiliser dans les chaussures des semelles amovibles si celles-ci doivent être remplacées par des orthèses plantaires de correction réalisées par le podologue.

Attention également aux coutures intérieures ou piqûres d'assemblages trop saillantes qui pourraient blesser le pied.

A 4 ans, première consultation chez un podologue !

Avant cet âge, c'est inutile, sauf en cas de doute important, comme par exemple si les genoux ont tendance à se toucher en courant ou si l'enfant chute souvent.

A 4 ans, une visite chez un podologue s'impose pour constater d'éventuels déséquilibres : pieds plats, déviations des genoux, usure anormale des chaussures ou chutes trop fréquentes.

Il pourra intervenir pour corriger ces perturbations et confectionner le cas échéant des orthèses plantaires adaptées à l'anatomie du pied de l'enfant. Compte tenu des évolutions du pied à cet âge, l'orthèse plantaire sera renouvelée tous les 6 mois jusqu'à correction finale.

Eventuellement, le podologue pourra orienter vers un autre professionnel de santé.

A partir de 4 ans, les visites chez le podologue doivent être régulières. Celui-ci dispensera également de précieux conseils pour l'utilisation des chaussures, et rappellera notamment que le port continu d'une paire de baskets est fortement déconseillé.

Les enfants ont tous les pieds plats (sauf problème neurologique) jusqu'à environ 5 ans = Pied Plat Valgus de l'enfant.

La podologie va également être un traitement important pour certaines pathologies de croissance :

La scaphoïdite tarsienne :

ostéochondrite de l'os naviculaire entrainant une douleur au niveau du « cou de pied » apparaissant chez les enfants aux alentours de 10 ans, les semelles orthopédiques soulageront la douleur et soulagera l'excès de contrainte sur l'os naviculaire.

Apophysite du 5ème métatarsien :

douleur sur le bord externe du pied dû à une hypertrophie de la styloïde du 5ème métatarsien apparaissant chez les adolescents entre 10 et 15 ans et lié à une démarche varisante, la correction de cette démarche soulagera l'adolescent.

Maladie de Sever :

atteinte du talon avec un ramollissement du cartilage de croissance et manque de vascularisation du noyau d'ossification du calcanéus pouvant entrainer de vives douleurs chez les enfants entre 10 et 15 ans, la mise en place de talonnettes d'amortissement sur les orthèses plantaires calmera la douleur.

La pathologie guérie toujours spontanément

Maladie de Freiberg :

il s'agit d'une atteinte de l'avant pied chez les adolescentes le plus souvent, c'est un trouble de croissance du 2ème métatarsien qui entraine ces douleurs. Une semelle orthopédique déchargeant l'avant pied traitera la pathologie.

Maladie de Haglund :

Inflammation du tendon d'Achille ou de la bourse séreuse à cause d'une saillie osseuse anormale et importante au niveau du calcanéus, la semelle orthopédique luttera contre les inflammations en soulageant les contraintes que provoque cette saillie.

Le bilan podologique se déroule au cabinet d'Elodie Bouige au 7 rue de la vallée 77515 Pommeuse. Consultations sur rendez-vous. 06.07.06.82.65.

Contact

DÉcouvrez aussi :